Les études supérieures en France pour étudiants étrangers – Tout ce que vous devez savoir !

Découvrez et retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur les études supérieures en France pour les étudiants étrangers.

En effet, c’est pas par hasard que la France reçoit chaque année de plus en plus d’étudiants étrangers dans ses universités.

D’ailleurs, d’après une étude de Campus France, la France compte, plus de 360 000 étudiants étrangers sur le territoire.

Principalement, ces étudiants sont originaires des pays de l’Afrique du Nord et des pays Africains surtout Francophones.

La qualité de l’enseignement supérieur des universités Françaises et les découchés offerts sont les principaux arguments qui incitent les étudiants à étudier en France.

Choisir d’étudier en France, c’est accéder à des formations de qualité et accessibles au plus grand nombre.

Par ailleurs, les frais des inscriptions universitaires sont beaucoup moins élevés que d’autres pays voisins ou ceux de l’Amérique du Nord.

Ainsi dans cet article, on va vous donner une idée globale sur tout ce que vous devez savoir avant de partir en France.

D’ailleurs, voici les principaux points qu’on va aborder ici à savoir :

  • Le coût des études universitaires en France pour les étrangers.
  • Les dates des Inscriptions universitaires en France.
  • La demande d’admission préalable aux Universités en France.
  • Et enfin, comment vous pouvez étudier gratuitement en France

Ainsi, vous aurez une idée globale avant de partir faires vos études supérieures en France en tant qu’étranger !

Les études supérieures en France pour étudiants étrangers

Comme nous l’avons mentionné auparavant, vous devez avoir au préalable une idée globale sur les études en France.

D’ailleurs, chaque étudiant voudra tout d’abord connaitre les coûts des études avant de se lancer dans cet aventure.

C’est pour ça qu’on va commencer par cette partie.

1. Le coût des études universitaires en France pour les étrangers

Le coût des études supérieures en France varie sensiblement selon plusieurs cas à savoir :

  • Selon la nationalité de l’étudiant pour les universités publiques.
  • Et selon le type d’université quelque soit la nationalité.

En effet, on va vous présenter les différents coûts selon le type d’université et dans lequel vous trouverez la différence selon la nationalité.

Ainsi, voici les 3 principales parties concernées :

  • Les frais des inscriptions dans les universités publiques.
  • Les frais des inscriptions dans les grandes écoles en France.
  • Et enfin les coûts des études dans les universités Françaises privées.

1.1. Coût des études universitaires dans les universités publiques en France

Les droits d’inscription dans les établissements publics d’enseignement supérieur français sont faibles.

L’État prend en charge une partie du coût de ces formations dispensées dans les établissements publics.

Le coût réel des études y est le même qu’ailleurs dans le monde, soit environ 10 000 € par an.

Mais vous devez savoir que c’est seulement pour les universités publiques en France qu’il existe des différences de coût selon la nationalité de l’étudiant.

Ainsi, avant de commencer, vous devez avoir une idée sur la classification Française des étudiants pour fixer les frais d’inscription.

En effet, il existe deux groupes d’étudiants que vous devez savoir :

  • Le 1er groupe : Les étudiants Français, ou ayant la nationalité d’un pays de l’Union Européenne, de l’Espace Economique Européen (Norvège, Islande, Liechtenstein), de Monaco, d’Andorre, de Suisse, les résidents du Québec ;
  • Le 2ème groupe : A savoir, les étudiants qui n’appartiennent pas aux 1er groupe dont l’appellation d’étudiants extra-communautaire.

Ainsi, voici les coûts des études supérieures en France pour étudiants étrangers selon sa nationalité dans les universités publiques :

1.1.1. Etudiant Français, Européen ou Communautaire

L’Etat français continue de prendre en charge l’essentiel du coût de votre formation dans un établissement d’enseignement supérieur public.

Les droits d’inscription sont :

  • 170 euros pour une année en cycle de Licence ;
  • 243 euros pour une année en cycle de Master ;
  • 601 euros pour une année de cursus en formation d’ingénieur
  • 380 euros pour une année de Doctorat.
  • Gratuit pour ceux qui ont obtenu une bourse d’étude en France.
1.1.2. Etudiant extra-communautaire

L’Etat prend en charge les deux tiers du coût de votre formation.

Le montant des droits d’inscription que vous avez à payer est de :

  • 2 770 euros pour une année en cycle de Licence ;
  • 3 770 euros pour une année en cycle Master ;
  • 380 euros pour une année de Doctorat.

1.2. Les frais des inscriptions dans les grandes écoles en France

Le coût des études dans les grandes écoles en France est assez élevé par rapport à ceux des universités publiques.

Mais vous devez savoir que l’accès à ses grandes écoles n’est pas donné à tout le monde.

En effet, il existe un concours d’entrée pour pouvoir y suivre ses cours.

Toutefois, le budget alloué à ces études varient de 6 500 à 18 000 € selon les écoles et les années d’études.

Voici un exemple des frais d’études et d’inscription dans quelques école de commerce en France :

  • ESCP Europe : 17 533€ / an.
  • HEC : 16 640€ / an.
  • ESSEC : 15 800€ / an.
  • EDHEC : 14 900€ / an.

1.3. Les frais des inscriptions dans les universités privées en France

Les frais d’inscription dans les établissements privés, notamment dans les écoles de commerce, sont sensiblement plus élevés que dans le public.

En général, ils atteignent 3 000 à 10 000 euros par an.

Renseignez-vous sur le site de chaque établissement pour connaître le montant exact des droits d’inscription de votre formation.

2. Les dates des Inscriptions universitaires en France

L’inscription administrative consiste à vous enregistrer officiellement comme étudiant de l’université pour l’année académique.

L’inscription administrative (IA) est obligatoire. Que vous soyez un futur étudiant (bachelier, transfert arrivée) ou déjà un.

Elle permet de devenir usager de l’université en payant des droits de scolarité.

Il est de la responsabilité du candidat de veiller au respect du calendrier et aucun dossier en retard ne sera accepté.

Ainsi, pour les dates des inscriptions ca varie selon l’institut ou l’université :

  • Pour les universités publique : En général les inscriptions se font tout au long de l’été. C’est à dire, les inscriptions peuvent se faire à partir du mois de Juin de chaque année.
  • Les grandes écoles : Vous devez passer tout d’abord un concours d’entrée. Les concours pour les grandes écoles se déroulent généralement au cours du deuxième et du troisième trimestre de chaque année. Après la réussite du concours, vous devez respecter les dates fournies par chaque école, qui sont en général à partir du mois de Juin.
  • Pour les universités privées : En général les dates d’inscription administratives se situent entre le mois de Février et le mois de Juin de chaque année précédent la rentrée.

Mais avant de faire vos inscriptions dans les universités publiques, vous devez procéder au préalable à une demande de pré-inscription.

C’est le sujet du prochain paragraphe !

3. Demande d’admission préalable aux Universités en France

Tout d’abord, pour mettre les points sur les i, cette procédure de pré-inscription concerne :

  • Les bacheliers qui veulent faire un diplôme de licence.
  • Les étudiants ayant une licence et voulant continuer leurs études pour un Master.
  • Cette démarche concerne les grandes écoles.
  • Cette démarche concerne les universités publique.
  • La démarche de DAP concerne les étudiants étrangers.
  • Les étudiants des pays EEF
  • Cette démarche concerne les étudiants Européens.

Les dates des pré-inscriptions dans les universités pour faire ses études supérieures en France varient selon le cycle d’étude.

  • Pour les bachelier : Les étudiants souhaitant intégrer la 1ère année licence dans une universités en France doivent procéder à la DAP 9 mois avant la rentrée universitaire.
  • Pour diplôme de Master : Les étudiants souhaitant intégrer la 1ère année master dans une universités en France doivent procéder à la pré-inscription 9 mois avant la rentrée universitaire.
  • Et enfin pour le Doctorat : La procédure “DAP” ne concerne pas les étudiants étrangers qui souhaitent faire une demande d’inscription au niveau doctorat. Contactez directement les écoles doctorales qui proposent les sujets de recherches qui vous intéressent.

Les étudiants étrangers, Européen et les étudiants EEF doivent faire leurs demandes de pré-inscription sur l’une de ses plateformes :

  • ParcourSup
  • Pastel
  • Directement auprès de l’université.

Mais vous devez noter que les candidats étrangers suivants sont dispensés de cette procédure d’admission préalable :

  • Apatrides ou réfugié(e)s politiques titulaires de la carte de l’OFPRA.
  • Étudiants ayant déjà été inscrits en classe préparatoire aux grandes écoles, en licence ou master dans une université française.
  • Enfants de diplomates en poste en France et y résidant eux-mêmes.
  • Candidats étrangers qui préparent ou qui sont déjà titulaires du baccalauréat français.
  • Boursier(e)s du gouvernement français.

4. Comment vous pouvez étudier gratuitement en France?

Pour rappel, les frais des inscriptions en France sont comprises entre 380 € à 3.770 € par an selon le cycle d’étude.

Certes que ces prix sont assez abordables si on les compares à d’autres pays comme les frais des inscriptions au Canada ou les frais d’études aux USA.

Mais ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir payer une telle somme outre les frais et le coût de la vie en France.

Ainsi, il existe un moyen de pouvoir bénéficier de la gratuité des études supérieures en France ou au moins une réduction des coûts.

C’est ainsi avec des bourses d’études, vous pouvez procéder à des études supérieures en France gratuitement.

En effet, chaque années, plusieurs universités et organismes offrent des bourses d’études en France.

Ainsi, vous trouverez dans notre site les dernières bourses d’études offertes pour étudiants étrangers.

Nous mettons toujours à jours les informations pour que vous puissiez avoir les dernières bourses d’études disponibles.

Pour conclure notre article sur les études supérieures en France pour les étudiants étrangers, vous devez tout d’abord connaître les coûts des études pour se préparer financièrement.

Ensuite, vous devez avoir une idée sur les inscriptions et les pré inscriptions pour ne pas rater les dates.

Et pourquoi pas aussi bénéficier de bourses d’études gratuite.

Enfin, si tout ce passe bien, tu peux faire les procédures pour obtenir votre visa d’étude pour la France.

Tu devras contacter l’ambassade dans ton pays ou l’organisme compétent pour avoir de plus amples détails.

On vous invite aussi à découvrir :

Partir étudier en Suisse pour les étudiants étrangers.

Partir étudier au Canada en tant qu’étudiant étranger.

Étudier en Belgique pour les étudiants étrangers.

vous pourriez aussi aimer